Image représentant le logo de la gazette des Terroirs. Sans aucun lien.

Accueil Articles Archives Régions Commander Contacts





La Gazette des Terroirs



N° 13 Mai - Juin 2005



Sommaire

Maîtres-verriers
en Eure et Loir

Terroirs Infos
Photos
Carte
Un peu d'histoire



Photo Le maître-verrier soude à l'aide de baguette d'étain, les plombs qui sertissent l'émail de 2 à 3 mm d'épaisseur, réhaussé par des grisailles (peinture sur verre cuite pour vitrification). Cette méthode de fabrication du vitrail se pratiquait déjà au Moyen-Age. Sans aucun lien.
Crédit photos S. Lacroix
Le maître-verrier soude, à l'aide de baguettes d'étain, les plombs qui sertissent l'émail de 2 à 3 mm d'épaisseur, réhaussé par des grisailles (peinture sur verre cuite pour vitrification). Cette méthode de fabrication du vitrail se pratiquait déjà au Moyen-Age.

Maîtres-verriers en Eure et Loir.
Depuis 1946, Chartres abrite en ses murs, trois générations de maîtres-verriers qui oeuvrent dans la fabrication du vitrail. La famille Loire perpétue non seulement la fabrication traditionnelle du vitrail, mais innove avec les techniques dérivées de l'industrie verrière moderne.

Du verre de couleur de 2 à 3 mm d'épaisseur serti par un profil de plomb et réhaussé par des grisailles (peinture sur verre cuite pour vitrification), telle était la méthode de fabrication du vitrail au Moyen-Age. À ce jour, la fabrique Loire, dirigée par Jacques, Hervé et Bruno (fils et petits-fils de Gabriel), perpétue cette tradition. Elle s'emploie à répondre aux multiples demandes des services des monuments historiques, ou bien des particuliers.

Les ateliers Loire furent les pionniers avec la dalle de verre, un verre coloré dans la masse de 22 mm d'épaisseur, taillée à la marteline, un marteau spécifique suivant le carton, puis sertie par un mortier de résine époxy. Aujourd'hui, l'atelier travaille le feuilletage résine, la cuisson des grands volumes, l'assemblage en double vitrage, ou bien le verre collé sur tranche. L'atelier fabrique des vitraux qui peuvent être insérés entre les deux verres d'un double vitrage, apportant ainsi isolation thermique et phonique, mais aussi protection des personnes et de l'oeuvre. Les compositions de l'atelier sont visibles sur plus de 2 000 édifices religieux, cathédrales du Moyen-âge ou églises du 20 et 21ème siècle, et bien au-delà de l'hexagone.

À 2 kilomètres de la Cathédrale de Chartres, les ateliers Loire avec chacun leur spécificité, dalle de verre, coloration, verrière, coupe, accueillent des artistes en résidence. Ces derniers bénéficient du savoir-faire des maîtres-verriers, comme le travail à l'acide, le sablage, ou la superposition de verres. Ils peuvent ainsi étendre leurs possibilités d'expression en vitrail, mosaïques ou en art mural. Depuis 1986, plus de 40 artistes sont ainsi venus à Lèves pour la création de vitraux, l'atelier prenant en charge la réalisation et la pose de l'œuvre, l'artiste gardant la responsabilité artistique avec les travaux de maquettes, cartons, choix des couleurs, peinture sur verre.

Reportage réalisé par Stéphane Lacroix

Ecouter un extrait
La suite de cet article au format CD-Audio sur La Gazette des Terroirs©


Longues Roies Productions © 2001. Tous droits réservés.

L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance des droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Ce site Web a été optimisé pour faciliter la navigation des personnes mal ou non voyantes.