Image représentant le logo de la gazette des Terroirs. Sans aucun lien.

Accueil Articles Archives Régions Commander Contacts





La Gazette des Terroirs



N° 20 Juillet - Août 2006



Sommaire

La pierre de taille
de Frontenac,
la pierre des bâtisseurs.

Terroirs Infos
Photos
Carte
Un peu d'histoire



Photo d'un bloc de pierre de taille de Frontenac épannelé à l'aide d'une meule pour approcher la moulure dessinée au crayon à papier. Sans aucun lien.
Crédit photos S. Lacroix
Cette pierre de Frontenac, demi-dure porteuse d'un croquis au crayon de papier représente un arc de pierre destiné à supporter les voussoirs d'arcs d'ogives du cloître de la mission Haut-Brion.

La pierre de taille de Frontenac, la pierre des bâtisseurs.
La pierre de taille de Frontenac, faite de calcaires durs et demi-durs provient du calcaire marin à astéries, formé durant la période du Stampien, il y a trentaine millions d'années dans la région Aquitaine.
L'épaisseur des veines de pierre de taille de Frontenac va de cinq à vingt mètres. Ces veines se composent de débris coquilliers, de coraux, d'algues calcaires, de restes d'échinodermes (oursins, étoiles de mer appelées aussi Astéries, d'où son nom). Le tout est fragmenté et réduit en sable plus ou moins grossier.

La diversité du sédiment influença la cimentation des débris carbonatés accumulés. Les vides entre les grains furent, peu ou prou, remplis par la précipitation des carbonates contenus dans les eaux circulantes, imprégnant ainsi les roches déposées. Cette action provoqua une nouvelle hétérogénéité mécanique du matériau. Les grains se soudèrent entre eux, rendant les calcaires plus ou moins durs. Ils modifièrent aussi la perméabilité de la roche et par conséquent sa sensibilité à l'eau. Ces différents événements eurent pour effet de modifier les qualités constructives du matériau d'une carrière à l'autre et sur un même site.

Cette pierre de taille fut extraite à l’époque romaine, puis au Moyen-Âge, par le biais de galeries creusées dans le filon. Cette exploitation connut son apogée en 1848 où 583 carrières extrayaient cette pierre de taille. De nos jours, une seule société, "Les Pierres de Frontenac", extrait ce matériau dans des carrières à ciel ouvert, à l'aide de bulldozers et de fils diamantés, calqués sur le procédé du fil à couper le beurre. Localisée au milieu d’un triangle compris entre Bordeaux, Périgueux et Langon, cette pierre de couleur miel sert à l’édification ou à la restauration de certains bâtiments en région Aquitaine. Parmi les types de pierre de taille disponibles, la Frontenac dur marbrier fait le ravissement des sculpteurs et des tailleurs de pierre.

L'utilisation de la pierre de taille de Frontenac varie suivant ses divers composants. Ainsi, la pierre dure marbrière convient pour les sols, la pierre dure non marbrière à faible porosité capillaire est réservée aux soubassements ou aux appuis de fenêtre et la pierre demie-dure, quant à elle, s’impose lors de l'élaboration des corniches et des moulures. Séduisante par ses teintes chaudes et sa texture, cette pierre de taille s’utilise à tous les stades de la construction d’un bâtiment, placage, carrelages, linteaux, corniche ou bien ballustrade. À tel point que les architectes des bâtiments de France la préconisent lors de la restauration d’un bâtiment classé, en région Aquitaine.

Reportage réalisé par Stéphane Lacroix

Ecouter un extrait
La suite de cet article au format CD-Audio sur La Gazette des Terroirs©


Longues Roies Productions © 2001. Tous droits réservés.

L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance des droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Ce site Web a été optimisé pour faciliter la navigation des personnes mal ou non voyantes.